Histoire des Machines à sous

Pas étonnant que les machines à sous soient devenues si populaires dans le monde entier, elles sont apparues très tôt, à la fin des années 1800, quand un homme du nom de Charles Fey a créé la première machine à sous.

Il a perfectionné son invention originale en 1907, quand il s’est associé avec Mills Novelty Company, qui a produit la ” Mills Liberty Bell.” La Liberty Bell avait une caisse en fonte et au début avait un pied en fonte avec des orteils.

Pourtant, dans les nouveaux modèles les orteils se sont transformés en rouille et ont été remplacés par des pieds ornés et décorés.

Cette “Liberty Bell” est le prédécesseur principal de toutes les machines à sous modernes américaines car sa conception de base continue d’être utilisée dans des dispositifs mécaniques de jeu d’aujourd’hui.


L’ère des machines en fonte a pris fin en 1915, lorsque Mills a introduit les machines à sous avec des armoires en bois, moins chères, au début des années 1930.


Pendant les années 1930, les machines à sous ont commencé à devenir très populaires à travers l’Amérique, et à la fin des années 40 Bugsy Siegel a ajouté des machines dans son hôtel Flamingo Hilton à Las Vegas.


Dans les années 1990, les machines à sous avaient pris une position dominante par rapports aux autres jeux de casino et représentaient alors plus des deux tiers des revenus de casino aux Etats-Unis.

Les machines quarter et dollar sont les plus populaires, on les trouve à de nombreux endroits du casino, mais pour les gros parieurs, il existe des machines de 5 $, 25 $ et 100 $.
En moyenne, les machines fonctionnent avec un maximum de deux ou trois pièces. Pourtant, quand il s’agit de machines à sous à pièces multiples, il y a de subtiles variations.

Avec certaines machines, le nombre de pièces jouées est proportionnel au gain, et avec d’autres, le gain est plus que proportionnel.


Finalement, les machines à sous sont également arrivées sur internet et, aujourd’hui, vous pouvez jouer par exemple aux machines à sous en ligne.